Annoncer l'échec

De WikiPNL

Quelques fois, nous devons réaliser que nous n'avons pas atteint l'objectif fixé, ce que certains pourraient appeler échec ou erreur[1]. Dans ce cas, nous devons annoncer cela au responsable[2], c'est-à-dire lui donner du feedback le plus tôt possible pour qu'il puisse prendre ses décisions en connaissance de cause.

Structure verbale[modifier]

Nous pouvons entrevoir 4 étapes dans notre discours.

  1. Introduction — Il est utile de trouver une phrase d'introduction, du type : Nous avons un problème et j'ai besoin de vous présenter des solutions.
  2. Donner l'information — Citer les faits, du genre : Nous devions terminer telle phase du projet pour telle date. Nous sommes en retard de ... Nous ne pourrons jamais tenir le délai.
  3. Analyse — Donner les raisons, les causes[3] qui vous ont conduit à cette situation. Montrez que vous avez compris d'où vient le problème. Reconnaissez votre part de responsabilité. Est-ce que les délais ont été mal estimés ? Est-ce qu'il a manqué de ressources (en hommes, en budget, en techniques) ? Est-ce qu'on s'est perdu dans une direction qui n'a pas abouti ? Est-ce qu'on s'est mal organisé ? Est-ce que vous n'avez pas fait les contrôles nécessaires ? Est-ce que le projet serait incohérent ? ... Annoncer ensuite les conséquences possibles, les risques.
  4. Propositions — Présenter les options, solutions, besoins, ainsi que les apprentissages pour les fois suivantes.
  5. Validation — Demander la validation des futurs actions à poser.

Culpabilité et émotion[modifier]

Si nous croyons que que les attentes du respect des délais de notre supérieur sont des objectifs, nous nous sentons coupable de ne pas les avoir respectés. Notre explication verbale sera empreinte de notre ton de voix coupable, ce qui suscitera de la part du supérieur l'envie de se fâcher sur nous, victime toute désignée.

Il est important que notre présentation verbale soit faite avec l'émotion assertif.

Notes et références[modifier]

  1. En PNL, il y a le principe qu'il n'y a pas d'échec, il n'y a que du feedback. Il est donc bien question de présenter cet échec sous la forme d'un feedback.
  2. Cette technique verbale est une combinaison d'autres techniques PNL, proposée par Alain Thiry : donner du feedback, répondre aux critiques, analyse d'un problème...
  3. Pas pour se justifier, mais pour pouvoir les analyser.