Modélisation en PNL : Différence entre versions

De WikiPNL
 
(Aucune différence)

Version actuelle datée du 25 octobre 2020 à 09:04

La modélisation PNL est une démarche au sein de la Programmation Neuro-Linguistique (PNL)[1] qui permet d'observer les comportements de réussite, d'en déterminer les conditions de succès et de les reproduire au mieux.

La modélisation concerne les gens de talent et d'abord, au début de la PNL, celle de thérapeutes, puis d'inventeurs, de sportifs, de managers, d'artistes, d'étudiants ou encore d'informaticiens[2].

Spécificité de la modélisation en PNL[modifier]

En PNL, il est question de ne pas se baser uniquement sur ce que dit le sujet observé de ce qu'il fait comportementalement et cognitivement, mais bien d'observer le sujet pendant qu'il le fait ou de lui demander de se "remettre" dans une situation vécue "comme s'il y était" (associé).

Processus de modélisation en PNL[modifier]

  1. Il s'agit dans un premier temps de choisir la compétence à modéliser et de trouver des experts manifestant celle-ci dans certains contextes, ou inversement, de découvrir un expert et vouloir comprendre comment il fonctionne à tel ou tel niveau.
  2. Le modélisateur en PNL doit ensuite questionner, observer, rassembler des informations et des descriptions. Il cherche par mimétisme comportemental à reproduire lui-même (Écran blanc) l'expérience vécue et subjective de l'expert sur le plan du comportement, manière de réfléchir, sensorialité, séquence ou de convictions.
  3. La phase suivante permet de repérer des redondances significatives[3] dans leurs manières de s'y prendre et de les comparer par contraste à la manière de s'y prendre de personnes n'ayant pas cette compétence.
  4. L'intervenant en PNL doit ensuite tester la pertinence de sa modélisation sur le terrain en reproduisant les éléments significatifs dans le concret.
  5. Le modèle doit être affiné en cherchant une formulation la plus simple possible et qui maintienne les qualités modélisées.
  6. Le modélisateur doit aussi faire des liens avec d'autres modèles PNL et d'autres théories[4] et en en cherchant les limites notamment.
  7. Enfin, il doit construire une procédure pour intégrer et enseigner le modèle.

Notes et références[modifier]

  1. Monique Esser, La PNL en perspective, Labor, Bruxelles, 2003, p. 90.
  2. Alain Thiry, La PNL en réunion —Trouvez ensemble des solutions... intelligentes, De Boeck Université, Bruxelles, 2010, p. 11.
  3. Robert Dilts, Modéliser avec la PNL, InterEditions, Paris, 2004, p. 53.
  4. Alain Thiry, ça y est, j'ai compris !, De Boeck Supérieur, Bruxelles, 2006, p. 23-26.