Neuro-mythes

De WikiPNL

Un neuro-mythe est une théorie issue des sciences cognitives et neurologiques qui est erronée, obsolète, voire mal interprétée. Un certain nombre de PNListes ont la mauvaise idée de citer dans leurs formations des neuro-mythes, ce qui les décrédibilise.

Par exemple :

  • On utilise que 10% de son cerveau - FAUX[1] pour plusieurs raisons. Par exemple, Le cerveau consomme beaucoup d'énergie. Suivant la théorie de Darwin, si on n'utilise pas les 90 autres %, cela aurait été un avantage dans la sélection naturelle de perdre cette partie du cerveau.
  • Cerveau gauche - cerveau droit - Obsolète. On a bien 2 hémisphères cérébraux, mais il est obsolète de penser qu'il y en a un qui soit analytique et l'autre créatif[2].
  • On perçoit 7 ± 2 éléments - La capacité à mémoriser nécessite bien un regroupement, mais le 7 est obsolète[3]. De plus, la théorie de Miller est souvent mal interprétée.
  • La règle des 7%-38%-55% - Mal interprétée[4]. Non, seulement 7% de la compréhension d'un message ne vient pas des mots. L'auteur de cette recherche a même écrit un article pour dénoncer l'usage abusif de ses conclusions.
  • Le cerveau triunique (reptilien, limbique, néo-cortex) - Obsolète et usage douteux[5]. Les reptiles ont un cortex et donc la théorie phylogénétique s'effondre. De plus, Koestler a vulgarisé cette théorie dans le but de donner une explication biologique du problème du mal[6].
  • Les intelligences multiples - Obsolète[7]. La critique conceptuelle principale vient de la confusion complète entre des intelligences reconnues neurologiquement et ... des aptitudes ou pire de simples centres d'intérêts.

à lire aussi Mythes en PNL

Notes et références[modifier]

  1. Alain Thiry, Vérités et contre-vérités sur la PNL, InterActif, Gembloux (Belgique), 2018, p. 46.
  2. Alain Thiry, 2018, p. 49.
  3. Alain Thiry, 2018, p. 44-46.
  4. Alain Thiry, 2018, p. 47.
  5. Alain Thiry, 2018, p. 48.
  6. Alain Thiry, 2018, p. 48-49.
  7. Alain Thiry, 2018, p. 49-50.